Les effets néfastes du chewing-gum sur notre organisme

Le chewing-gum procure-t-il des effets négatifs à notre organisme ?

   Depuis que nous mangeons du chewing-gum la question sur les effets qu'il peut procurer a toujours été confuse. Certaines personnes affirment qu'il permet d'amplifier le développement des carries, d'autres disent qu'il ballone le ventre etc... Ils n'ont pas tort ! En effet le chewing-gum a de nombreux effets ! Certains sont néfastes à la santé d'autres non ! Mais bon pourquoi faire facile quand on peut faire difficile Sourire ? Dans cette partie nous allons nous maintenir aux effets négatifs ! C'est parti !

 

1)Au niveau buco-dentaire

 

-Tout d'abord nous mâchons tous du chewing-gum de façon régulière ou non , il serai ainsi judicieux de connaître son principal effet. L'effet sucré des chewing-gums peut entraîner l'apparition de caries et de maladies majeures de la dent. 

-De plus pour les consommateurs habitués,le fait d'en mâcher souvent peut désobstruer les dents ( c'est à dire décoller des prothèses dentaires, exemple : bridges, dent à pivot) 

-Sans oublier l'essentiel, les problèmes d'articulation : Cela ne concerne que les grands consommateurs mais il faut comprendre qu'une mastication excessive de chewing-gum provoque une fatigue des muscles et ainsi de l'articulation de la mâchoire. 

----------------------------------------------------------------------------

Lexique : 

-Maladies majeures : Pour le cas de la cigarette par exemple il s'agit du cancer.

 

-Bridges : Le bridge est une prothèse dentaire fixe qui consiste à remplacer une dent (voire plusieurs) en s’appuyant sur les dents voisines par la mise en place d’un pont (bridge en anglais) métallique.

Schéma d'un bridge dentaire (source : http://urlz.fr/1zfb)

 

-Dent à pivot : Lorsqu'une personne perd un fragment de sa dent et qu'on met à la place une couronne artificielle pour la renforcer car elle est très fragilisée ou dans certains cas lorsque la quasi-totalité de la couronne est perdue et on peut conserver la racine, on traite la pulpe de cette racine et on la renforce par un pivot.

 

Schéma d'une dent à pivot (source : http://urlz.fr/1zf6 )

 

-La consommation excessive de chewing-gum, permet aux bactéries d'être actives en continu. De plus la mastication du chewing-gum, étant dans la plupart des cas longue, permet au chewing-gum un temps de contact plus important avec la surface dentaire. Le sucre peut ainsi se déposer plus facilement sur les dents, et les abîmer. Un simple grignotage ne fait pas le même effet, vu que l’aliment n’est pas en contact durable avec les dents, étant vite avalé.

-A cause du sucre contenu dans les chewing-gums, l’acidité de la salive augmente, et provoque l’apparition de caries.

 

Documents visuels : 

Muscles de la mâchoire qui sont concernées par la mastication

(source : http://www.creer-son-bien-etre.org )

 

 

 Muscles de la mâchoire qui sont concernées par la mastication (source : http://www.wikanatomie.com/mastication.php )

  

 

source : http://www.teteamodeler.com/sante/dent/carie2a.html

 

 

 

Schéma de la formation des caries (source : http://healthschool.e-monsite.com/)

  

 

 2) Au niveau de l'organisme et des intestins

 

  Tout d'abord, le chewing-gum est responsable de troubles intestinaux et est à l'origine d’effets laxatifs dus à la présence de sorbitol. 5 à 20 g de sorbitol suffit à causer des troubles intestinaux (flatulences , crampes d'estomac...) 

  Par ailleurs, le chewing-gum entraîne un effet de faim au fait de sa mastication car mâcher du chewing-gum augmente la production de salive (afin de désagréger). Ce sont les arômes présents dans composition qui nous donne l'impression de ne plus avoir faim. 

  D'autre part, dans les chewing-gums sans sucre le principale édulcorant  est l'aspartasme à base de phénylalanine.

  La consommation excessive d'aliments contenant de l'aspartasme engendre des douleurs, des spasmes, des vertiges, des maux de tête, des crampes, et tout aussi bien des crises d’angoisses, des dépressions, des visions troubles voir même parfois des pertes de mémoire…

  L’essentiel de ces symptômes sont d’ordre neurologique, car l’aspartame détruit le système nerveux. 

Selon le Dr Louis Elsas, pédiatre et professeur en génétique à l’université d’Emory, l’aspartame aurait des effets sur les femmes enceintes et donc sur le placenta : « La phénylalanine se concentre dans le placenta, faisant naître des enfants ayant des dégénérescences mentales.

Au cours des tests en laboratoire, les animaux développaient des tumeurs au cerveau, à cause d’un agent, le DXP, provenant de la phénylalanine. (La phénylalanine se décline en DXP).

 

Photo du Dr Louis Elsas, pédiatre et professeur

(source :www6.miami.edu/miami-magazine/spring05/journal

 

  

 Tableau récapitulatif des symptômes dû à la consommation d’aspartame & des aliments qui sont le plus remis en cause.

(source : http://le-chewing-gum.e-monsite.com/pages/partie-ii-le-chewing-gum-a-t-il-des-effets-nefastes-pour-le-consommateur.html, le ministère américain de la santé et des services aux personnes )

Analyse : 

  Le premier tableau de ce document montre le pourcentage de plaintes de consommateurs pour les différents symptômes qu’engendre la consommation en forte dose de l’aspartame. Tous ces symptômes étant très variés.

 Les symptômes, dont se plaignent le plus souvent les consommateurs, sont les maux de tête (19%), puis les vertiges (7,5%). 

  Le deuxième tableau, expose les principaux aliments qui sont composés d’aspartame, et pour lesquels des personnes se sont plaintes d’effets indésirables. Le premier étant les boissons gazeuses diététiques (38.3%),

  Le chewing-gum arrive en huitième position avec 4%. Les effets indésirables dû à l’aspartame dans les chewing-gums, est donc sans être très importants, relativement inquiétants. 

 

Composition d'un chewing-gum (les composants surlignés sont ceux

qui peuvent être dangereux) / source : http://chewing-gum-bs.e-monsite.com

 

 

  D'autre part, certaines personnes affirme que le chewing-gum reste des semaines à l'intérieur de notre organisme si l'on l'avale ce qui est totalement faux ! Le chewing-gum est digestible et ne reste pas des semaines, en revanche il reste sous forme de petite dose et n'est pas complètement digérer. Le reste traverse simplement le système digestif pour être évacuer dans les selles après quelques jours.

 

  Néanmoins si la quantité de Chewing-gum avalée est importante, particulièrement chez l'enfant cela entraîne l'apparition d'occlusion intestinale c'est à dire une interruption partielle ou totale du passage des matières et des gaz dans un segment de l'intestin. Ce phénomène est notamment mortelle chez l'enfant de moins de 3 ans car tout ce qui est avalé peut obstruer la trachée au lieu d'aller dans les voies digestives.

 

----------------------------------------------------------------------------

Lexique :


édulcorant : Substance d'origine naturelle ou de synthèse donnant une saveur sucrée.

 

phénylalanine : La phénylalanine est un acide aminé essentiel

 

acide aminé essentiel : Acide aminé qui ne peut être synthétisé par l'organisme et qui doit être obtenu de l'alimentation. 

Commentaires (1)

daoudimane
  • 1. daoudimane | 14/02/2015
site brillant qui revele le niveau de notre classe de premiere S , bien joue camarades

Les commentaires sont clôturés